#destinationCongoBrazzaville

Source : adiac-congo

La cérémonie d’inauguration du complexe culturel du Congo, deuxième module de cet espace de mémoire et de culture, a eu lieu le 24 février à Brazzaville sous le patronage du Premier ministre, Clément Mouamba.

Le Mémorial Pierre-Savorgnan-de-Brazza est, aujourd’hui, le vivrier d’une série d’activités qui portent haut la vocation et l’ambition réaffirmées par ceux qui l’ont conçu, a déclaré sa directrice générale, Bélinda Ayessa. « Je voudrais citer en tout premier lieu le président de la République Denis Sassou N’Guesso, qui suivit, étape après étape, cette œuvre mémorielle. Son attachement à la vie des peuples et sa détermination à voir s’ouvrir des espaces de vitalité et d’échange culturels ont toujours caractérisé ses actions. Pour cela, nous lui sommes profondément reconnaissants », a-t-elle renchéri.

Pour le directeur général de la société ENI Congo, Mirko Araldi dont le pays est partenaire de cet espace culturel, ce lieu témoigne du destin croisé entre trois pays, à savoir la République du Congo, la France et l’Italie. Cet ouvrage, a-t-il indiqué, est le fruit de la profonde et excellente relation qui lie le Congo à ses partenaires.

Mirko Arald a par ailleurs précisé qu’il s’agit d’un bâtiment R+1 qui comprend, au sous-sol les locaux techniques (électrique, incendie). Au rez-de-chaussée, on trouve un auditorium de 565 places assises, une bibliothèque de 18 places équipées, une salle (ou hall) d’exposition, une boutique, une cuisine équipée plus un dépôt. A l’étage se trouvent une bibliothèque de 24 places équipées, quatre bureaux équipés, une salle de réunion.

Repésentant pour sa part son collègue en charge de la Culture, la ministre du Tourisme et de l’Environnement, Arlette Soudan-Nonault, a fait savoir que ce deuxième module offrira à ses usagers toutes les commodités. Car,a-t-elle poursuivit, en dépit des impondérables, les sociétés ENI Congo et Total E&P ont relevé le challenge ayant permis de livrer ce deuxième module du Mémorial Pierre-Savorgnan-de-Brazza.

Rituel des dignitaires tékés accompagné d’un message de paix

Les dignitaires et notables de Brazzaville dépêchés par le roi Makoko à cette cérémonie d’inauguration ont transmis le message de la Cour royale de Mbé qui est celui de la paix qui doit être consolidée dans tout le pays.

A l’issue de cette cérémonie, le gouvernement de la République et les sociétés ENI Congo et Total ont signé le procès-verbal.

Rappelons qu’un documentaire sur Pierre Savorgnan de Brazza a été projeté au cours de cette cérémonie agrémentée par la musique des Bantous de la capitale.