#destinationCongoBrazzaville

L'EXPOSITION

« Tout commence en 1970, une vieille dame marche le long de la route goudronnée qui mène à l’aéroport ; elle arbore une tenue aux couleurs chatoyantes ; dans le dos, imprimé au milieu des figures géométriques du pagne, un médaillon encercle une photographie de Charles de Gaulle ; sur son buste Léon Mba. »  Une image sympathique qui donnera envie à Bernard Collet de collectionner les pagnes à l’effigie des présidents africains et qui en possède aujourd’hui  500 pièces.

L’exposition Pagne de campagne : une histoire africaine retrace les périodes historiques de notre continent en mettant parfois en exergue différentes figures politiques et religieuses.

Le pagne de campagne, appelé ainsi car il arbore le portrait d’un homme politique, fait son apparition peu avant les indépendances. Il est alors un objet commémoratif ou honorifique. Il ne prend alors son caractère électoral et de sensibilisation que lors des premiers scrutins libres. Il est encore aujourd’hui très largement utilisé lors des élections en Afrique subsaharienne. D’un point de vue marketing, c’est un outil de sensibilisation et de promotion auprès des populations.

Il innove en ce qu’il est un précurseur du phénomène de starification des politiques et des messages de sensibilisation qui se trouve plus que jamais au centre des stratégies d’occupation des espaces public et médiatique.

L’exposition Pagne de campagne, une histoire africaine fait découvrir les dessous méconnus de la conquête du wax et de l’histoire africaine des cinquante dernières années. L’événement se compose d’une exposition de pagnes anciens, d’une conférence et d’un défilé de la marque Nandjika.

En commencant par Brazzaville comme ville inaugurale, Pagne de campagne/ une histoire africaine est un évènement culturel qui fera ses premiers pas en Afrique. A travers la collection 500 pagnes de Bernard Collet, Pagne de Campagne  permet de découvrir l'histoire de l'Afrique illustrée par des pagnes / une conférence et un défilé.

 

LE DÉFILÉ

Nandjika est une marque de prêt à porter qui tire son inspiration du continent africain, de la passion de sa créatrice, la marque s'invente un futur possible pour le continent, un futur afropolitain brassant les influences africaines et européennes. 

Nandjika signifie "ajouter "en vili ( langue du congo ) pour rappeler l'esprit de la marque aux influences mélées. Lauréate de la Brazza Fashion Night 2015 organisée au Congo Brazzaville, Nandjika est à l'initiative de l'exposition Pagne de campagne, une histoire africaine et a choisi Brazzaville comme ville de départ d'une véritable tournée africaine.

 

Bernard Collet

Principal contributeur de l’exposition, il débute sa carrière comme photographe de presse puis se spécialise dans la communication d’entreprises et notamment dans les portraits de dirigeants. Des voyages personnels et professionnels le conduisent un peu partout dans le monde et entre autres en Afrique où il verra son premier pagne « politique » en 1970 au Gabon: de Gaulle avec Léon M’ba. Il débute dans les années 90 sa collection de pagnes qui compte aujourd’hui environ 500 pièces.

Simon Clavière-Schiele

Peintre-graveur parisien, diplômé des beaux-arts de Naples. Professeur et attaché culturel en Érythrée entre 2003 et 2005, il s’intéresse à la création africaine et à l’impression textile. Consultant lors des élections présidentielles de 2007 et 2012 notamment pour l’institut IPSOS. En 2006, il assure la production exécutive d’un portait croisé des trois candidats aux primaires socialistes pour le compte de François Hollande.

Jacynthe Mackosso

Créatrice de la marque Nandjika, principale initiatrice de l’exposition, elle poursuit des études en école de commerce à Paris où elle se spécialise en marketing stratégique. Elle réside actuellement au Bénin et est une grande passionnée de mode et de l’histoire africaine. En 2012, elle crée la marque Nandjika.